Nos conteurs édition 2018

Marilie Bilodeau (originaire de Trois-Pistoles) et Jean-Maxime Lévesque (né à Amqui) ont tous les deux une pratique artistique qui embrasse large. Ils ont chacun foulé à peu près toutes les scènes de la région, que ce soit par la chanson, le slam, le conte, ou la danse. Leur complicité évidente et leur humour décalé en font des chouchous du public. Ils coanimeront le Rendez-vous des Grandes Gueules pour une deuxième année.

(Estrie)

Issue d’abord du théâtre et de la musique, elle a eu en 2011 un coup de foudre pour le
conte. Elle y a plongé avec une grande fougue. Exploitant l’immense flexibilité et les possibilités infinies de l’art du conte, elle le métisse et le met en dialogue avec le théâtre, la poésie performée, la musique et l’écriture. Autant de façons de raconter des histoires, d’alimenter la réflexion et de tisser des liens avec l’autre. Christine travaille à partir de l’écriture. Sa façon d’écrire est comme elle, indisciplinée, fondée sur l’intuition, la spontanéité et l’émotion, sans règles, mais toujours poétique.

(Bas-Saint-Laurent)

Danielle Brabant tire le meilleur du conte traditionnel tout en écrivant ses propres histoires. Elle crée des univers sensibles, poétiques, teintés de réalisme magique qui font écho à nos espoirs, nos quêtes. En plus de conter, elle guide sur les chemins de la création, elle maîtrise l’art complexe d’accoucheuse d’histoires lors de l’Atelier de contes et récits de vie.

(Montréal)

Il ne s’agit pas d’une simple histoire, tout se joue par la manière et… le conteur. Rencontrer Francis, c’est accepter d’entrer chez lui, dans son monde, par les contes, et d’y voyager. Il ne les possède pas, il préfère plutôt les rendre accessibles, comme un guide en d’autres contrées, vous offrant cette visite en sa compagnie et vous invitant à échanger avec lui. Explorateur passionné de l’Histoire, il la laisse se faufiler au travers de ses contes. Et quand le conte l’aura rendu ivre de mots, il ne pourra s’empêcher d’y joindre les chansons qui l’habitent par centaines.

(Gaspésie)

Depuis sa sortie de l’École Nationale de Théâtre en 2010, c’est avec le Théâtre Témoin que Marie-Anne explore les limites entre l’espace public et l’espace scénique, entre le conte et l’idée qu’on se fait du théâtre. Ça donne des spectacles itinérants, malléables, autonomes, et voués à s’inviter là où c’est dégagé ou joliment agencé, à s’installer dans une grotte, au milieu d’une allée de quilles, ou dans un salon-bar sur le bord du Saint-Laurent.

(Gaspésie)

Patrick s’est tourné vers le conte en 2012 alors qu’il cherchait du sens. À ce moment riche d’une dizaine d’années d’expérience en improvisation, il a découvert le conte à tâtons, en suivant les traces des quêteux avec qui il s’est étonné d’avoir beaucoup en commun. Et il y a eu l’histoire. Le conte. Ce coup de foudre. Raconter quelque chose qui n’appartient à personne, sinon à tout le monde. Le privilège d’être cet artisan qui porte un bien collectif un peu plus loin.

(Nouvelle-Écosse)

Clara Dugas est une fière Acadienne, native de la paroisse de la Pointe-de-L’Église, sur la côte de la Baie Ste-Marie. Elle fut inspirée à conter par sa mère, Marie Marthe Comeau-Dugas qui aimait conter à ses enfants ainsi qu’à des audiences de la région. Depuis 2004, elle a conté pour enfants et adultes en français ou en anglais, en France, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, en Caroline du Sud et en Caroline du Nord.

(France)

Jeanne Ferron est une drôle de zèbrette, on la dirait sortie de l’une de ses histoires. Elle nous emmène avec humour et tendresse dans son univers singulier, quelque peu déjanté, construit d’histoires extraordinaires. Parfois timide, parfois extravertie, elle rit beaucoup, le public autant! Jeanne Ferron est une artiste attachante qui ne laisse pas indifférent. De grands moments en perspective!

(Mauricie)

Originaire de Sept-Îles et citoyen du monde, Simon Gauthier est conteur et lamiste (joueur de scie musicale ou lame sonore). Simon est arrivé au conte comme on tombe amoureux, avec fougue et passion. Depuis maintenant vingt ans, il captive tous les publics par son imaginaire débridé, son énergie incandescente et sa sensibilité de poète. Et où qu’il soit, le sympathique conteur transporte avec lui la lumière si particulière de sa Côte-Nord natale.

(Bas-Saint-Laurent)

Malgré ses origines troubles (père Corse et mère Basque), le Québec lui a ouvert les bras et les portes de la parole. C’est en commençant par mentir qu’elle découvre le conte en 2012. Passionnée de mots, elle passe alors du slam poésie aux histoires. Elle a choisi de voyager et de faire voyager l’imaginaire universel de la méditerranée aux rives du monde pour que s’ouvrent grand les oreilles et s’unissent les cœurs des rêveurs.

(Ontario)

Stéphane Guertin est un conteur passionné au sens large. Sa démarche créative s’est transposée sur scène en faisant des alliages surprenant entre l’histoire, la musique, le théâtre d’objet, l’humour et la poésie. En 2013, il remportait la médaille d’or en tant que conteur aux Jeux de la Francophonie à Nice (France). Depuis, ses spectacles La cadence du conteur, Vie et mort d’un char boiteux et EAU : Sortir la tempête du verre ont été présentés dans 14 pays. Aussi auteur, compositeur, improvisateur, metteur en scène et réalisateur, Stéphane transpose son inspiration d’une discipline artistique à l’autre.

(Montérégie)

Son langage en gage d’engagement, Ariane porte ses histoires à bras le cœur, des contes sensibles et sensés dans lesquels les jeux de mots se déploient avec amour, humour et philosophie. Bachelière en création littéraire, marionnettiste, musicienne et conteuse, Ariane Labonté allie sur scène ses différentes passions. Depuis maintenant 15 ans, elle conte pour les adultes, les jeunes du primaire et du secondaire. Ses histoires ont été entendues sur plusieurs scènes et festivals du Québec.

(Abitibi-Témiscamingue)

Pierre Labrèche est conteur en Abitibi. Il fabrique des histoires et les raconte depuis une quinzaine d’années. Les contes qu’il crée sont en majeure partie des œuvres originales. Il puise aussi parfois dans le répertoire traditionnel et le patrimoine universel pour y tirer des contes qu’il transforme au gré de son imaginaire.

Facteur pendant 30 ans, il raconte l’Abitibi, son coin de pays et la vie de tous les jours. Il invente de vraies histoires, il en conte des fausses et vous amène sur des chemins de traverse avec sa musique à bouche…

(Bas-Saint-Laurent)

Originaire des Îles-de-la-Madeleine, Cédric Landry est un artiste multidisciplinaire. Auteur de plusieurs pièces de théâtre et œuvrant en cinéma et télévision, il réalise aussi un premier spectacle de conte solo, Sur la piste à Avila, présenté au Vieux Treuil en 2016 et au Théâtre du Bic en 2017. Depuis, il sillonne le Québec avec ses contes humoristiques et philosophiques inspirés de ses îles natales.

(Montréal et France)

François Lavallée, derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. L’œil qui frise, le sourire en coin, la malice en bandoulière, Achille Grimaud peut tout se permettre. Au gré des images qu’il raconte, il crée un univers empreint de nostalgie et dont la naïveté renvoie à la dureté du monde.

(Gaspésie)

Cueilleur d’algues et conteur, Stéphane Maddix Albert, de Moncton au Nouveau-Brunswick, habite le village de Cap-au-Renard en Gaspésie depuis 2012. Ses histoires sont en partie puisées à même le répertoire de sa grande tante Léah Maddix, conteuse traditionnelle de la région Évangéline de l’Île-du-Prince-Édouard, et en partie pêchées dans son imaginaire un brin wacky. Des histoires racontées dans son patois, le chiac et déteindues par les vents de son Gaspé Nord adoptif. Elles fly loin, comme celles about des carottes qui take over le monde, celle du crabe des bois qui chante du country ou celle des politiciens qui fument des joints en faisant du BBQ.

(Belgique)

Comédien de formation à l’origine, Pascal Mitsuru Guéran est devenu conteur et raconte, depuis une vingtaine d’années, des histoires issues du répertoire des contes traditionnels du Japon, une culture qu’il connaît bien par sa mère japonaise. Mais le conteur aborde aussi des récits contemporains, qui mettent en lumière le Japon actuel.

(Bas-Saint-Laurent)

Christine est une conteuse bien ancrée sur le territoire qui l’a vue naître. Originaire de Squatec et ayant déposé ses pénates à Trois-Pistoles, elle est une grande emmagasineuses de vécus du terroir et d’histoires d’ici. Depuis quelques années, elle pratique l’art de faire se raconter les autres. Elle sait extraire le récit des mémoires et aide à la création des contes notamment lors de l’Atelier de contes et récits de vie.

(Abitibi-Témiscamingue)

Avec des contes fantastiques, des contes érotiques et de légendes, cette conteuse a un bel éventail à proposer. Immigrée au Québec en 1969 en provenance d’une Espagne franquiste, c’est d’abord en tant qu’enseignante que Marta Saenz de la Calzada arrive en AbitibiTémiscamingue. Portant en elle un bagage artistique très riche, le théâtre, la poésie et la peinture sont au cœur de son éducation et de sa vie.

(Bas-Saint-Laurent)

Brigitte habite un merveilleux gîte en face de la mer à Sainte-Flavie. Là, chaque matin, les vagues l’interpellent et lui racontent des histoires venant de loin. Elle s’émerveille chaque fois, constatant que ces histoires n’ont pas d’âge ni de frontière.

« Je conte depuis ce soir-là. Celui, où, sur le bord de la mer, il y a quatre ans, j’ai senti ton appel. Et le sien aussi. Depuis ce soir-là, je conte. La marée descendante a depuis longtemps effacé ces premiers mots, mais, moi, je suis encore là… et je poursuis mon histoire… avec toi. »

(France)

De son passé d’enfant voyageur embarqué sur le voilier de son père, il a gardé le regard de celui qui sait les richesses que procure le dépaysement. Conteur, comédien et metteur en scène, son cœur de métier est le récit.

En 2014, il entame la création en espace public de Dormeuse. Lauréat de la bourse Hors-Les-Murs de l’Institut Français, il participe à la création du collectif Telecity et part faire un travail de recherche à Téhéran en Iran. Son travail personnel donnera lieu à l’écriture du spectacle Le Retour des rois d’Iran en 2015.