Nos conteurs édition 2017

(Bas-Saint-Laurent)

Artiste multidisciplinaire bien connue dans le Bas-du-Fleuve, Marilie Bilodeau est aussi à l’aise sur une scène que son frère l’est sur une patinoire. Auteure, compositrice, interprète et passionnée d’histoires pas possibles, elle rêvait secrètement depuis belle lurette de succéder au très honorable Michel Leblond.

(Bas-Saint-Laurent)

Jean-Maxime Lévesque habite à Rimouski. Il arrive qu’on le paie pour écrire, danser, déclamer ou jouer la comédie. Parfois, on lui offre des billets d’avions pour aller se produire à l’étranger. Certains de ses textes ont été traduits en tchèque. Il adore la crème glacée et déteste parler de lui-même à la troisième personne.

(Bas-Saint-Laurent)

Danielle Brabant tire le meilleur du conte traditionnel tout en écrivant ses propres histoires. Elle crée des univers sensibles, poétiques, teintés de réalisme magique qui font écho à nos espoirs, nos quêtes. Sur scène, son énergie ouvre en nous l’espace où se côtoient l’humour et l’émotion. Elle se distingue comme une voix singulière au Québec et dans une dizaine de pays, en français et en espagnol, de la France à la Roumanie, en passant par Cuba, l’Argentine et les Iles Canaries.

(France)

À vingt et un ans, il ressent le besoin de nourrir ses racines, restées quelque part au Mali, le long du fleuve Niger, pour s’épanouir dans un pays qui est le sien, la France, sur une terre qui n’est pas la sienne. Cette quête d’identité le guide dans les profondeurs de l’Afrique, où l’art et le sacré sont intimement liés. L’Afrique se révèle peu à peu. Il s’en imprègne, il en vit et il en rit.
Immigré de Paris à la banlieue, il choisi finalement les Hautes-Pyrénées comme nouvelle terre. Il y habite depuis maintenant 13 ans et s’instruit de la sagesse de la nature, des animaux et des rencontres pour s’ancrer. Ladji Diallo a retrouvé ses racines au Mali, où l’envie de conter s’est accrochée et l’a suivi jusque dans sa vallée pyrénéenne.

(France)

Jean-Jacques Fdida a grandi à Paris dans le quartier de Belleville, au carrefour de différentes langues, couleurs, et traditions du monde. Depuis, son goût des différences et des mélanges n’a jamais cessé de nourrir son travail de création.
Alors qu’il écrivait sa thèse de doctorat sur les contes merveilleux, Jean-Jacques Fdida a fouillé pendant des années les collectes de tradition orale et n’a jamais cessé de s’étonner sur les trésors délaissés qu’elles recèlent. S’inspirant des sources orales et populaires, il redonne vie à des contes traditionnels savoureux, aux motifs souvent oubliés.

(Suisse)

Catherine Gaillard parcourt les scènes d’ici et d’ailleurs pour raconter l’aventure humaine, ses conquêtes éclatantes, ses quêtes impossibles. Elle distribue aux quatre vents contes traditionnels et récits contemporains, au service d’une parole vibrante et libérée.
Chacune de ses créations est une plongée dans les méandres des rapports humains, là où se gagnent ou se perdent les combats pour un monde plus solidaire. Et pour que l’humanité soit enfin pleinement représentée, elle veut redonner aux femmes d’exception la place qu’on leur a refusée et qu’on leur refuse encore dans les livres d’histoire.

(Bas-Saint-Laurent)

À la naissance d’Odile, Mercure est passé en Poissons puis en Bélier et en Taureau. Ça n’augurait rien de rien. Ce premier avril et néanmoins jour de Pâques lui promettait un avenir terrestre manquant totalement de sérieux. Après une enfance délurée Elle tenta de contrer  les astres en poursuivant des études universitaires qui allaient bien plus vite qu’elle.
Malgré ses origines troubles (père Corse et mère Basque) le  Québec  lui ouvre les bras et les portes de la parole. Depuis, elle s’amuse à rouler les mots en boulettes pour qu’ils retombent en flocons d’histoires.

(France)

L’œil qui frise, le sourire en coin, la malice en bandoulière, Achille Grimaud peut tout se permettre ; réactiver les souvenirs d’une enfance minérale et océanique et les heurter aux univers les plus sombres. Au gré des images qu’il raconte, des films qu’il construit, il crée un univers empreint de nostalgie et dont la naïveté renvoie à la dureté du monde. Et tout ça l’amuse beaucoup. Le ton est libre, l’écriture délivrée du texte, et la parole n’a de cesse de s’actualiser : à chaque représentation se recrée l’histoire.
Un seul objectif : faire mouche

(Estrie)

Initiée à l’art du conte urbain au sein du collectif Wondeur Brass, elle ajoute les contes traditionnels à sa pratique au cœur des Productions Coeur.com en France, en Belgique, en Égypte et au Québec. Claude écrit, explore et présente depuis lors des contes traditionnels breton, antillais et québécois, ainsi que des récits de vie issus de son expérience personnelle qui l’a mené de plateaux de tournage en lieux mythiques aux quatre coins du monde. Auteure de huit livres de contes à colorier et réalisatrice, elle a produit en 2017 un film documentaire : Territoire Ishkueuat, Territoire femme qui donne la parole à huit conteuses.

(France)

Conteur, chanteur, plasticien, amoureux des traditions orales, du feu, des chemins, de la nuit et des songes, Michel Hindenoch raconte les contes et les mythes qui le nourrissent, d’où qu’ils viennent, pour lesquels il compose des versions singulières. Rejoignant la tradition des bardes et des aèdes, il s’accompagne lui-même (Cithare Hongroise, flûte de Pan), et fait vivre autour de lui un espace imaginaire, un écran à trois dimensions.

(Îles-de-la-Madeleine)

Cédric Landry, originaire des Iles-de-La-Madeleine, est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre dont Recherchés, Pierre-Luc à Isaac à Jos (en nomination au prix Michel-Tremblay pour le meilleur texte dramatique en 2009), Raphaël à Ti-Jean et Ti-Marc présentés au théâtre du Bic. Parallèlement, Cédric œuvre en cinéma et télévision. Il a entre autres réalisé la série Capitaines des hauts-fonds, diffusée à Explora, Ici Radio-Canada et TV5 Monde. Son premier spectacle de conte solo “Sur la piste à Avila” a été présenté au Vieux Treuil pour 20 représentations à l’été 2016 et au Théâtre du Bic au printemps 2017. Il a participé au marathon du conte du Rendez-vous des Grandes Gueules à Trois-Pistoles et aux Dimanches du conte à Montréal. Il sillonne présentement le Québec avec ses contes humoristiques et philosophiques inspirés de ses îles natales.

(Montréal)

François Lavallée a acquis une solide réputation dans le milieu du conte. Depuis 1995, il travaille activement à revaloriser la littérature orale. Artiste-conteur, conférencier et formateur, il a sillonné le Québec, le Canada, l’Équateur, la Belgique, le Niger et la France afin de faire connaître l’univers du conte. Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel.

(Montréal)

Originaire de la Réunion, Mafane a d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays. Si elle s’inspire dans un premier temps du folklore de l’Océan Indien, elle s’intéresse rapidement aux autres traditions orales avant de se mettre à écrire ses propres histoires. Issue d’une longue tradition d’immigrants venus de Maurice, de Madagascar, de Sicile, d’Algérie et de France, Mafane s’interroge : lorsqu’on quitte son pays pour ne plus y revenir, qu’est-ce qu’on amène de plus précieux? Elle présente le fruit de ses réflexions dans La ruée vers l’autre.

(Montréal)

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs. En plus d’avoir publié « Montréal démasquée », premier livre-DVD de conte au Québec, en 2008 et en 2009, Jean-Marc Massie a été chroniqueur conte à la Première chaîne de Radio-Canada à l’émission «Vous êtes ici». Récipiendaire en 2010 du prix Jocelyn Bérubé, ce défricheur de la première heure est sans conteste l’un des principaux artisans de l’actuel renouveau du conte au Québec.

(Montréal)

Avec cet homme-là, on sait que cela sonnera juste et beau. Ses pensées vont vite… Rires de la vie, émotions des rencontres… On roule à fond sur les chemins merveilleux de ce maître conteur. Il parcourt les chemins de la déraison, les chemins des verbes qui ne supportent pas l’impératif : croire, aimer, mourir et pouvoir. Conteur-musicien, dans la lignée des troubadours et des giunguliere, il recycle les trésors anciens en respectant le mystère collectif.

(Montréal)

Franck Sylvestre a commencé par jouer de la musique, puis il a étudié pour devenir comédien. C’est seulement ensuite, par un drôle de hasard, qu’il a trébuché sur un conte africain qui lui a beaucoup parlé. Et il est devenu conteur. Depuis, il parcourt villes et villages pour raconter des histoires aux enfants. Chez Planète rebelle, il a publié les albums avec CD Contes du ciel et de la terre en 2010 et L’incroyable secret de Barbe Noire en 2016.

(Bas-Saint-Laurent)

Brigitte habite un merveilleux gîte en face de la mer à Sainte-Flavie. Là, chaque matin, les vagues l’interpellent et lui racontent des histoires venant de loin. Elle s’émerveille chaque fois, constatant que ces histoires n’ont pas d’âge et de frontière. Elle conte depuis toujours, car même lorsqu’elle enseignait, elle racontait n’importe quoi à ses élèves. Elle n’a de cesse de parcourir les yeux et les cœurs humains et de partager leurs histoires.

(Chaudière-Appalaches)

Olivier Turcotte incarne depuis 2007 le personnage de Jos Violon, bûcheron du 19e siècle né de l’œuvre de Louis Fréchette, dans le cadre du Festival International du conte Jos Violon de Lévis. Bien que ce soit à travers ce rôle qu’Olivier se soit initié aux contes, il aime également nous raconter des histoires issues du répertoire traditionnel ou de son imagination. Olivier est aussi charpentier-menuisier, nouveau papa, constructeur de maisons en bois rond, voyageur chevronné et organisateur d’événements à saveur mythologique.

(Montréal)

Nadine Walsh est diplômée de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. Depuis 2002, elle présente son répertoire de conte au Québec, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. À travers ses histoires Nadine fouille ses racines et porte une mémoire vive. Ses contes sont vivants, émouvants et toujours d’actualité parce qu’ils parlent de la nature humaine et de la Nature elle-même. « Avec elle le conte devient une parole incarnée. » (Élisabeth Haas, La Liberté, Fribourg.)

Laissez-vous entrainer dans le monde d’Amateur Trahan. Né le 26 mars, 1799, il rassemble musique, humour et conte. Guitare, mandoline, voix et os pour entrainer auditeurs de tous âges et de tous accents. Natif de la Baie Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse, manquez point votre chance de le voir le 6 octobre à la Forge à Bérubé. Il est rarement à la même place pour plus qu’une heure ou deux…

(Ontario)

Contes présentés en anglais
Dan Yashinsky is a storyteller, author, and community animator.  In l999 he received the Jane Jacobs Prize for his work with storytelling in the community.  He currently works as the storyteller-in-residence at Baycrest Health Sciences.